Destination Napoléon

Napoléon 1er, séduit par l'identité révolutionnaire de Pontivy, reconnu également à son territoire une position stratégique de premier plan. Les deux cours d'eau, le Blavet et l'Oust, ouvraient des voies de circulation pour les hommes et les marchandises vers Nantes, Brest et Lorient. Telles furent les bases de notre histoire impériale.

 

Napoléon et Pontivy, l'histoire d'un siècle

 

Au début du XIXe siècle, les projets de Napoléon pour le territoire de Pontivy sont colossaux. Ordre est donné de canaliser les voies d’eau et de construire à Pontivy, les structures militaires, judiciaires, administratives et religieuses dignes d’un grand pôle urbain.

Les travaux commencent, mais lorsque l’empire s’effondre, beaucoup reste à faire. Le point final de l’œuvre sera posé à la fin du siècle par Napoléon III, avec l’arrivée du train et la construction de l’église Saint-Joseph.

En 2015, l'Office de Tourisme de Pontivy Communauté a obtenu le label Itinéraire culturel européen, destination Napoléon.  

 

Le Canal de Nantes à Brest

Décidé par Napoléon, le projet insensé d’unir Nantes à Brest par l’intérieur des terres se heurte à d’énormes difficultés. L’aventure pourtant sera conduite à son terme. A son achèvement, en 1842, le canal constitue une voie d’eau de 360 km ponctuée de 237 écluses.

La région de Pontivy est traversée de part et d’autre par le canal de Nantes à Brest. A l’ouest de Pontivy, le Blavet a été canalisé, interrompu par le barrage et le lac de Guerlédan. A l’est de Pontivy, il a fallu faire une jonction entre le Blavet et l’Oust. C’est la partie artificielle du canal. Elle est alimentée par la rigole d’Hilvern et le barrage de Bosméléac (Côtes-d’Armor). 52 écluses se succèdent sur cette partie en une formidable échelle ponctuée d’étangs jusqu’à relier l’Oust.

 

 

 

 

La Rigole d'Hilvern

La rigole d'Hilvern à Croixanvec

La rigole d'Hilvern à Croixanvec

Destinée à alimenter en eau le canal de Nantes à Brest, la rigole d’Hilvern serpente la campagne sur 62 km, entre l’étang de Bosméléac et Saint-Gonnéry. Bordé d’arbres aux multiples essences, son chemin de halage invite à de belles randonnées. La rigole porte le nom du lieu du point de jonction avec le canal. Prévus pour apporter au canal un tiers de mètre cube par seconde, ses vannes de décharge et ses déversoirs régulent le cours d’eau en période de crues.

 

 Retrouvez l'inventaire du patrimoine ici